bandeau.jpg

FRAT 40 RC CHARTREUSE 19

Ce Dimanche, la Fraternelle préparait sérieusement les phases finales, dans un match très sérieux, bien qu’amical, face à l’équipe réserve du RC Chartreuse St Laurent du Pont, qui évolue en Promotion d’honneur B. Malgré l’absence de plusieurs titulaires, une entame de match très dynamique, à l’image d’E BESSIERE,  permettait aux Moirannais d’inscrire trois beaux essais en vingt minutes.  La première demi-heure était  à l’avantage de la FRAT. Piqués au vif, les Chartrousins réagissaient et de la 35ième à la 50ième minute, ils amorçaient un belle « Remontada » en inscrivant, eux aussi, trois essais.  21 à 19, pour la FRAT. A ce moment, la capitaine V MOLLARET, puis G CELLIER resserraient leurs troupes pour franchir ce moment faible.

Après quelques minutes de statut quo, la FRAT débloquait la situation grâce à plusieurs fulgurances qui allaient crever le rideau défensif adverse. A quatre reprises cela aboutira à un essai, tous transformé. Le coache JC REYNAUD pouvait ainsi procéder à quelques expériences, afin de voir les aptitudes de certains joueurs à des postes donnés.

On citera en vrac les deux essais de la fusée Max TRINGALE, bien servi, il est vrais par Jo MEYER, lui aussi auteur de deux essais.  Et aussi, les trouées supersoniques de D GRANGER, Jeff LEBON, M PAGLIARO ou J MARTIN, toutes conclues par des essais. Comme « d’hab », R MONNOT trouvait la bonne mire.  Par ailleurs, des joueurs s’affirment de match en match ; Léandre GARNIER et Hugo ANDREOLETY ont fait une superbe partie. Où l’on aperçoit le dilemme qui va se poser aux entraîneurs pour faire des choix lors des prochaines échéances. Problèmes de riche !

 Au final un beau match  à 10 essais qui à ravi le nombreux public présent.

Merci à l’équipe de St Laurent pour son super esprit et à M l’arbitre du jour, qui à su se mettre au service du jeu, et de l’objectif du jour qui était donc de préparer ces fameuses phases finales.

FRAT 81 Royan Sport 11

 

Magnifique journée de rugby ce Dimanche au stade de la PERELLE, qui débutait par un tournois triangulaire de rugby à X féminin. S’y opposaient les filles de l’Entente Moirans/Izeaux/Rives, et celles du RC MARSANNE et du GUC. Avec une défaite 22 à 15 conte Marsanne et une première victoire de la saison  15 à 12 face au GUC, les filles ont démontré de belles aptitudes. Dans ce groupe, les licenciées de la FRAT, Lilou WEISS et Valentine MONNOT ont été à la hauteur.

Pour les séniors masculins, la difficulté du jour était de ne pas tomber dans la suffisance ! Coaches et joueurs avaient donc préparé le match avec le plus grand sérieux et surtout en respectant l’adversaire du jour, Pont en Royan.  Aussi le score de 81 à 11 devait plutôt au très bon jeu et à l’investissement des joueurs de la FRAT, qu’à une supposée faible opposition de Pont. Car il faut le dire et féliciter les quinze Royannais qui n’ont jamais lâché et ont combattu courageusement jusqu’au bout. Soulignons aussi l’excellent arbitrage de Jérôme EYRAUD, qui a su diriger le match dans l’esprit du jeu, et en sécurité pour les joueurs.

Douze beaux essais et presque autant de transformations ont donc récompensé les efforts de la FRAT , offrant une belle victoire à P PAUTOU qui jouait là son dernier match, avant de partir vers d’autres aventures, plus culinaires.

Autour de la main courante, les nombreux anciens de la FRAT, réunis pour leur traditionnel repas, étaient enthousiastes du jeu pratiqué par leurs jeunes successeurs. Particulièrement apprécié, une belle prise d’intervalle de F VENTURA, suivie d’une feinte de passe d’école ! Le stage dans les pubs du Pays de Galles a visiblement porté ses fruits !

Une fois de plus la fête battait son plein tard dans la soirée, réunissant rugbywomen et rugbymen pour la plus grande satisfaction du trésorier de la FRAT, DJ DAMIEN !

La FRAT arrache le nul à VARACIEUX

Le visage tuméfié de Clément MOLLARET, ou l’oreille décollée de Romain MONNOT témoignaient de la rudesse du combat qui a opposé ce Dimanche sur les contreforts des  CHAMBARANDS, les locaux de VARACIEUX à la FRAT.

Match nul au score 6 à 6, mais quel match ! Les deux jeunes équipes se sont envoyé sans compter, ne lâchant rien et se rendant coup sur coup. Cependant les défenses restaient hermétiques, sauf en première mi-temps où M l’arbitre refusait peut-être un peu vite un essai à la FRAT suite à un maul porté d’école ; dommage !

La mi-temps était donc sifflée sur un score encore vierge. Dès le début de la seconde, VARACIEUX prenait l’avantage sur pénalité. Le violent vent du nord qui balayait le terrain face aux joueurs de MOIRANS, ne leur facilitait pas la tâche. Pourtant c’est eux qui dominaient globalement la seconde période et menaient au score après deux pénalités de R MONNOT. Les trois anciens du jour, J MEYER, Bibi et D GRANGER encadraient à merveille la cohorte des jeunes joueurs Moirannais. Les rushs de C MOLLARET, D’Inès AICHOUR ou celui impressionnant d’un Robin JARDINIER, allaient user peu à peu les Varaciens.  Ces derniers ; mené par leur excellent numéro 8  trouvaient toutefois l’énergie de revenir au score. Après un premier échec sur le poteau, que la FRAT récupérait in-extremis pour éviter de prendre un essai assassin, le butteur local finissait par égaliser. La fin du match était intense et acharnée, mais dans un esprit remarquable. Sur un dernier ballon gagné, R MONNOT auteur d’un très bon match à la mêlée, dégageait en touche sur le score de 6 à 6.

Comme le soulignaient les coaches, résultat qui en fait résonnait comme une victoire pour la FRAT !

Invaincus depuis le début du Championnat, la FRAT prenait une option sérieuse sur la première place de la poule qualificative pour un huitième de finale à domicile.

Prochain match le Dimanche 23 à Moirans, pour le match retour face à Pont en Royan qu’il faudra prendre au sérieux.

Infos du Top 14












Nos Partenaires